Holi, la fête des couleurs

Holi, fête des couleurs

Si vous ne connaissez pas Holi, le "festival des couleurs" hindou, vous avez surement déjà vu quelques images d’une fête féérique pendant laquelle une joyeuse foule vêtue de blanc danse dans un tourbillon de couleurs. Cette fête incontournable en Inde a lieu à l’arrivée du printemps pour célébrer l'amour et le triomphe du bien sur le mal. Elle se tient chaque année lors de la dernière pleine lune du mois hindou Phalguna, généralement en mars dans notre calendrier. 

Les origines de Holi trouvent leur première mention dans une poésie du IVe siècle et combinent plusieurs mythes hindous. Le plus célèbre est celui du prince Prahlad battant le démon Holika, symbole de la victoire des forces du bien sur le mal. Le roi Hiranyakashipu, en colère contre son fils Prahlad qui avait osé lui préférer le dieu Vishnu, organisa un duel avec sa sœur Holika une démone capable de résister au flamme et leur demanda de se jeter dans un feu. Mais le dieu Vishnu s’en méla, laissant périr Holika pour sa vanité et sauvant Prahlad pour sa loyauté. Lors de Holi, on célèbre également l’amour à travers le mythe du dieu Krishna un dieu à la peau bleue, qui, fou amoureux de Radha, aurait eu l’idée d’enduire son visage de pigments colorés afin qu’il n’y ait plus de différence entre eux.

Pour Holika Dahan, le premier jour de célébration, des feux de joie sont organisés sous la pleine lune, en référence au bûcher sur lequel a péri Holika. Le second jour c’est Rangwali Holi. On chante, on danse, et on se lance des poudres de couleurs traditionnelles composées de fleurs, d’herbes, de feuilles, de baies, de bois de santal et de henné. Chaque couleur a une signification bien précise : le rouge symbolise la pureté, la joie et l'amour, le vert l'harmonie, le bleu le calme et la vitalité, l'orange l'optimisme, et le jaune est la couleur de la foi.

Chaque année, en Inde et au Népal, les festivités d’Holi sont attendues avec impatience. Pendant la célébration, ce ne sont pas les mêmes règles qui régissent le pays et les coutumes. Ce jour là, toutes les castes indiennes se mélangent, sans distinction de classe ou de genre. Dans un bon esprit, chacun se lance dessus la poudre colorée traditionnelle, sous fond de « happy Holi! » ou "Bura na mano, holi hai !" (Ne soyez pas fâché, c'est la Holi !).

Happy Holi !